Matt Zimbel | Imagination | Creation | Production

Biography

Matt Zimbel

SHORT AND LONG BIOGRAPHIES IN ENGLISH AND FRENCH

BIO | SHORT FORM | ENGLISH

For the past 38 years Matt Zimbel has worked as a musician, artistic director, broadcast executive, writer, producer, television and radio host. Zimbel’s career path has been a long and winding road, full of distinguished accomplishment and a body of work that has been performed, published, licensed and celebrated around the world. His peers have acknowledged him with Juno Awards, Gemini Awards, Actra Awards and numerous other industry accolades.

Born in New York, he moved to Prince Edward Island when he was 14. At 17 he was touring North America as a percussionist and has recorded more than 60 records as a session musician, performing with Leonard Cohen, Daniel Lanois, Kevin Parent and many others. Since 1979 he has been the co-leader of the “world jazz orchestra” Manteca which has toured the world playing stages from the Hollywood Bowl to the North Sea Jazz Festival on bills with Miles Davis, Weather Report and Ella Fitzgerald. In 2008 Manteca released it’s 10th recording “Fun Fun…a night in Montreal” and is currently completing their 11th recording “Monday Night at the Mensa Disco” for release in fall of 2013.

Matt has produced records for artists Lorraine Segato, Ellen MacIlwaine, Lennie Gallant, Phil Dwyer, Nancy White, Weed Monkeys and the Virginia based band American Dumpster. He has produced network specials with Miles Davis, Blondie, Bruce Hornsby, Tito Puente and he was senior producer / writer of MuchMusic’s innovative 1993 “Election Uncoverage” which won MuchMusic their first Gemini Award and was later studied at the Columbia School of Journalism in New York.

In 1999, he started the television and live event production company Copie Zero Television and Media with Campbell Webster in Montreal. Copie Zero created and produced national prime specials for CBC, CTV, Global and weekly series for WTN.

Copie Zero’s 26 episode prime time non fiction sex and relationship series “My Messy Bedroom” starring journalist Josey Vogels, was a hit with both viewers and critics, with the Globe and Mail calling it “funny, engaging and female-centric” and the Toronto Star saying “My Messy Bedroom” was like “Sex in the City but with real live girls who have real live sex lives”. The show was sold in the US, Finland and Israel and was a 3 time finalist at the Gemini Awards.

In 2004 Zimbel partnered with Donald Tarlton (aka Donald K. Donald) and Steve Herman, to win the Heritage Canada bid for creation and production of Cultural Programming at the 2005 World’s Fair in Nagoya, Japan. For six months they managed, curated and produced original content for Canada’s cultural representations, making Canada’s presence at the World’s Fair an attendance leader.

Zimbel has become a specialist in large scale bi-lingual event production. He has written, produced and or artistic directed Canada Day shows from Parliament Hill in 2001, 2005 and 2011, when following a rigorous competition, Matt was selected artistic director for the show which featured the first royal visit of the Duke and Duchess of York (Prince William and Kate Middleton). He wrote, created and directed two live-to-air shows with a cast and crew of more than 450 people and a 4.3 million dollar budget. The event had the largest public attendance in the history of Parliament Hill, with more than 300,000 people live, 2.8 million people viewing the shows on television, and many thousands more on web and radio.

In 2008 he was appointed Vice President of Programming for MusiMax Television in Montreal.

He has written feature stories on the entertainment industry for the Toronto Star and political satire for the Globe and Mail.

Zimbel has served on the board of directors for the Canadian Academy of Arts and Sciences for 6 years and was President of the board of directors of the Canadian Songwriters Hall of Fame.

He is currently producing the opening and closing ceremonies for the Toronto 2015 Pan Am and Para Pan games for CBC TV and the World Feed.  Additionally he is writing and directing two documentaries, “Zimbelism – A Social Eye” about his father the photographer George Zimbel with co-director Jean Francois Gratton and “Un Englishman Au Quebec”, a satirical look at learning how to speak French”.

Matt Zimbel lives in Montreal where he holds Canadian and American citizenship.

BIO | LONG FORM | ENGLISH

Artistic director, vice-president of television programming, creative director, television and radio host, percussionist, music producer, writer, festival director, political satirist, advertising producer and cultural programmer, Matt Zimbel’s career path has been a long and winding road, full of distinguished accomplishment and a body of work that has been performed, published, licensed and celebrated around the world. His peers have acknowledged his work with Juno Awards, Gemini Awards, Actra Awards and numerous other industry accolades.

In the process of creation, he has raised millions of dollars as an executive producer and artist and is known for building innovative and popularly accessible entertainment properties on multiple platforms; live, video, web and audio. As the creative lead and executive producer on domestic and international projects, Zimbel has managed budgets from zero to $5.5 million. His spirit of collaboration, creative innovation, attention to detail and respect for everyone he works with have made him a sought after leader by both clients and creative teams no matter what their budgets.

Born in New York, he moved with his family to a 100 acre farm on the south shore of Prince Edward Island in 1971 when his parents decided to go back to the land and his mother said, “get in the car children, one Island’s the same as the next”.

After leaving school, Zimbel worked on a farm and studied percussion. He was hired as an IATSE stage hand at the Confederation Centre for the Arts in Charlottetown where he developed a life long appreciation for the magic of stage craft and where he memorized, against his will, every word to the hit musical, “Anne of Green Gables”.

Zimbel’s career as a percussionist began when the singer – songwriter Robert Paquette hired him to perform on an extensive North American tour. Matt has since recorded more than 60 albums and performed with Leonard Cohen, Daniel Lanois, Cano, Buffy Saint Marie, Kevin Parent, Gene McClellan and numerous others.

In 1979, with the bassist Henry Heillig, he formed the world jazz orchestra Manteca which has recorded 10 albums (they are currently in the studio with their 11th) and toured the world sharing stages from the Hollywood Bowl in Los Angeles to the North Sea Jazz Festival in Holland with Miles Davis, Van Morrison, Weather Report and Ella. Manteca has been honoured with a Juno Award and topped the Canadian Jazz Charts. The esteemed Globe and Mail Jazz critic Mark Miller said of the group; “Manteca is a friendly, sensuously-attractive place to visit – a musical utopia…it is evocative, even ethereal and yet it can also have great physical presence, it is wildly spirited and yet remarkably controlled. Everything is in balance, utopian indeed.”

In the U.S. Manteca is regarded as an early innovator of the marriage between world and jazz. They released three records there and Jazz Times magazine called them, “Bold, imaginative, and bubbling with joie de vivre.”

Matt’s on stage story telling and warm rapport with audiences came to the attention of CBC Radio and TV producers and he was invited to host music and pop culture programs including the UK/US/Canada co-production “Wired” on CBC TV and as regular guest host for the CBC radio series Prime Time. He has done feature interviews with Leonard Cohen, Shirley Temple Black, k.d. Lang, Steve Allan, Etta James and author’s Ann Rice and James Michner. Matt has co-created and hosted numerous prime time national radio and television programs (Café au Lait & Rad Radio) and was awarded the Toronto ACTRA Award for best radio host in 1986 for his show “Breakfast of Champions”. Zimbel has also produced national concert broadcasts on CBC Radio for Miles Davis, Tito Puente and other artists in the jazz -world milieu. On television Zimbel has hosted arts programs on Bravo and a cooking program on WTN.

A long time political junkie, in 1993 Zimbel was signed by Moses Znaimer and Denise Donlon to create and produce MuchMusic’s “Political Uncoverage” with Avi Lewis, for the Canadian Federal Election. Against tremendous odds the 2 ½ hr live election night special was awarded the Gemini Award for Special Event Coverage beating CTV ‘s Election Coverage, Newsworld’s Coverage of the historic South African Election and CBC’s coverage of the Olympic Games. This was the first Gemini Award for MuchMusic and the program was studied by the Columbia School of Journalism in New York as a innovative example of political satire that brought politicians and young viewers together to discuss the issues.

In 1995 Zimbel was hired by the commercial music production company Jungle Music in Toronto, where he produced music, sound design and voice over’s for some of the world’s largest commercial brands including, Tim Horton’s, Ford, and Fed Ex. During this time Zimbel and Doug Wilde served as co-musical directors on numerous national television specials including Canada Day, The Gemini Awards and Friday Night with Ralph Benmurgui. With Max Wineberg, and The Lounge Lizards, they were one of three finalists for the job of band leader on the CBS network show “Late Night with Conan Obrien”.

In 1998, six months after the launch of Musimax Quebec’s music television channel for adults, Moses Znaimer appointed Zimbel Director of

Programming where he created numerous innovations, including the co-production of live music special “Jazz Box” with the Festival International de Jazz that was sold all over the world and where he re-launched the station’s programming and implemented production systems for both original and acquired programming. He was also responsible for defining a unique brand for the stations’ promotional operations and broadcast design. During his time at Musimax, numerous original productions were created and produced including the station’s highest rated series in it’s history, “Generation”, which is still running to this day. He also created television specials with Blondie, Celine Dion, Bruce Hornsby, Zachary Richard, Isabel Boulay, Ginette Reno and others. Under Zimbel’s leadership the nascent station grew in revenue, viewership and critical acclaim.

In 1999, with Campbell Webster, he started the television and live event production company Copie Zero Television and Media in Montreal. Copie Zero created and produced national prime specials for CBC ( Canada Day 2004, and Crossing the Main), CTV (Amanda Marshall “Everybody has a Story”), and weekly series for WTN and CBC. Copie Zero was the only production company hired by the innovative CBC web / tv program ZED to create and produce original programming destined for both the web and tv. Their animated series “And Yet I Blame Hollywood” and their live action series “Scars” were both seen as innovative examples of how original programming could work on both tv and web platforms.

Copie Zero’s 26 episode prime time non fiction sex and relationship series “My Messy Bedroom” starring journalist Josey Vogels, was a hit with both viewers and critics, with the Globe and Mail calling it “funny, engaging and female-centric” and the Toronto Star saying “My Messy Bedroom” was like “Sex in the City but with real live girls who have real live sex lives”. The show was sold in the US, Finland and Israel and was a 3 time finalist at the Gemini Awards.

In 2004 Zimbel partnered with Donald Tarlton (aka Donald K. Donald) and Steve Herman, to win the Heritage Canada bid for creation and production of Cultural Programming at the 2005 World’s Fair in Nagoya, Japan. For six months they managed, curated and produced original content for Canada’s cultural representations, making Canada’s presence at the World’s Fair an attendance leader. The company also created and produced the 2005 Canada Day celebration on Parliament Hill and the Acadia First Dialogs celebration which was held in a farmers field on the out skirts of St. Andrews, New Brunswick and involved a highly complex and politically delicate collaboration between the governments of the United States, France, Canada, the First Nations, Acadian, and Anglophone communities. The creation of this show required consensus building amongst a diverse group of stakeholders, some of whom were pledging to boycott the event.

Through careful consultation with all the participants Zimbel and his team were able to deliver an International Celebration that was unanimously endorsed by all.

Zimbel’s work as a writer on the arts and politics has appeared in the Globe and Mail, The Toronto Star and many other magazines and periodicals. He was a member of the board of directors of the Canadian Academy of Arts and Sciences for 5 years and has also been a jury member to BravoFact and Factor. He has served as a music policy consultant to the Ontario Arts Council, The Canada Council and the Department of Foreign Affairs.

Matt has produced CDs for Manteca, Lorraine Segato, Phil Dwyer, American Dumpster, Ellen McIlwaine, Lennie Gallant, Nancy White, The Weedmonkeys and Doug Wilde.

In 2007 Zimbel was asked to return to Musimax, this time in the role of Vice President of Programming where he led a team of 15 people responsible for creating new programming, improving the quality and branding of both in house and independent productions. These efforts ultimately led the network to the highest ratings period in it’s ten year history. While at Musimax Zimbel was also the artistic director of the opening ceremonies of Winterlude in Ottawa. He delivered an original sequence featuring 80 pyro techniques cues and 450 lighting cues in 12 minutes , during a highly innovative collaboration between the bands Swing, The Campbell Brothers, Noreen Young’s Puppets, and a hip hop dance company on the frozen ice of the Rideau Canal during the biggest snow storm to hit Ottawa in the past 40 years.

In 2009, after the unexpected passing of Michel Gendron, the founder of Vega Musique , Matt was engaged as a management consultant at Vega and associated companies, Avalanche Productions and the music festival M for Montreal. There he collaborated with president Sebastien Nasra, restructuring the three business units to establish stability under the new management and reduce operating costs. In creating a harmonized fiscal network, streamlining HR activities, and creating a “Project Working Group” structure to better serve artists and clients and to ‘do more for less’, productivity was increased and led to a 25% increase in sales and grant revenue in one year. During Matt’s time working with Vega, he created and produced radio, TV, web, print and Outdoor advertising campaigns for Sylvain Cossette Vol. II, certified Platinum, for Beast, certified gold, and for Elisapie Isaac with sales of more than 25,000 units on her first album.

In 2011, following a rigorous competition, Matt was selected as artistic director of Canada Day on Parliament Hill which featured the first royal visit of the Duke and Duchess of York (Prince William and Kate Middleton) . He wrote, created and directed two live-to-air shows with a cast and crew of more than 450 people and a 4.3 million dollar budget. He was responsible for supervising all aspects of show running, including set design, creation of original musical, video, spoken word content and production. Clients included the Canadian and UK governments, national and international TV, radio and web broadcasters. The event had the largest public attendance in the history of Parliament Hill, with more than 300,000 people live, 2.8 million people viewing the shows on television, and many thousands more on web and radio.

Zimbel has recently written and directed video clips for Lucky Uke that went to number 1 at Musimax. He is currently in production on two new records, Manteca’s 11th, “Monday Night at the Mensa Disco”, and singer- songwriter Lyne Tremblay’s much anticipated follow up disc. He is in development as writer/co-director with Jean Francois Gratton for a documentary on his father, the photographer George Zimbel entitled, “Zimbelism…A Social Eye “. He is also writing and directing a comedic documentary for Canal D called “Un Englishman au Quebec”, about how he learned to speak French. Zimbel is also artistic director for the literary festival Metropolis Blue “Parfum et Literature” fund raising event.

Matt Zimbel lives in Montreal, Quebec, Canada and though he is not an actor, he has played one on TV.

BIO | VERSION COURTE | FRANÇAIS

Pendant les 38 dernières années, Matt Zimbel a travaillé comme musicien, directeur artistique, directeur de la diffusion, écrivain, producteur, animateur à la radio et à la télévision. La carrière de Zimbel a emprunté un long et sinueux chemin rempli de projets distingués et d’œuvres exécutées, publiées, licenciées et célébrées partout dans le monde. Ses pairs l’ont reconnu avec des prix Juno, des prix Gémeaux, des prix Actra et plusieurs autres accolades.

Né à New York, il a déménagea à l’Île-du- Prince-Édouard quand il avait 14 ans. À 17 ans, il était déjà en tournée nord-américaine en tant que percussionniste et a enregistré plus de 60 albums en tant que musicien de session, jouant avec des artistes de renommée tels que Leonard Cohen, Daniel Lanois, Kevin Parent et bien d’autres. Depuis 1979, il a été le co-leader de «l’orchestre jazz- monde » Manteca, qui a fait le tour du monde en jouant du Hollywood Bowl au North Sea Jazz Festival avec Miles Davis, Weather Report et Ella Fitzgerald. En 2008, Manteca lança leur 10 ème album « Fun Fun … une nuit à Montréal» et est en train de terminer leur 11 ème album, « Lundi soir au Disco Mensa » dont le lancement est prévu pour l’automne de 2013.

Matt a produit des albums pour les artistes Lorraine Segato, Ellen MacIlwaine, Lennie Gallant, Phil Dwyer, Nancy White, Weed Monkeys ainsi que le groupe American Dumpster (de la Virginie). Il a produit les promotions de réseau avec Miles Davis, Blondie, Bruce Hornsby, Tito Puente et il était producteur en chef / écrivain de « Election Uncoverage», une émission pour laquelle MusiquePlus gagna son premier prix Gémeaux et qui fut par la suite étudié à l’École de journalisme de Columbia à New York.

En 1999, il fonda la compagnie de production de télévision et de diffusion d’évènements en direct qu’il nomma Copie Zero Television and Media, à Montréal. Copie Zéro a créé et produit des diffusions spéciales en heure de pointe pour Radio-Canada, CTV, Global et une série hebdomadaire pour WTN.
L’émission d’heure de pointe «My Messy Bedroom », une émission de 26 épisodes produite par Copie Zero et mettant en vedette la journaliste Josey Vogels, a été un succès auprès des téléspectateurs et des critiques. Le Globe and Mail disait de la série qu’elle était «drôle, attachante et femmes-centrique» et le Toronto Étoile disait que «My Messy Bedroom » était comme « Sex in the City, mais avec de vrais filles vivantes qui ont une vie sexuelle réelle. » La série fut vendue aux États-Unis, à la Finlande et à l’Israël en plus d’avoir été finaliste 3 fois aux Gémeaux.

En 2004 Zimbel forma un partenariat avec Donald Tarlton (aka Donald K. Donald) et Steve Herman, pour gagner le « Heritage Canada bid » pour la création et la production de Programmation Culturelle à l’Exposition Internationale de 2005 à Nagoya, au Japon. Pendant six mois, ils ont dirigé, sélectionné, organisé et produit du contenu original pour les représentations culturelles du Canada, ce qui rendit la présence du Canada à l’Exposition Internationale une des plus mémorables. Zimbel est devenu un spécialiste de la production à grande échelle d’évènements bilingues. Il a écrit, produit et/ou dirigé artistiquement le spectacle et la diffusion de la Fête du Canada sur la Colline du Parlement en 2001, 2005 et en 2011, lorsque à la suite d’un concours rigoureux, Matt a été sélectionné comme directeur artistique pour le spectacle qui a comporté la première visite royale du Duc et de la Duchesse d’York (le Prince William et la Princesse Kate Middleton). Il a aussi créé, dirigé et écrit deux émissions diffusées en direct accompagné d’une équipe et d’artistes de plus de 450 personnes sur un budget de 4.3 millions de dollars.

L’évènement rassembla le plus grand public de l’histoire de la Colline du Parlement, qui comportait plus de 300 000 personnes présentes, 2.8 millions de spectateurs à la télévision et plusieurs milliers de plus sur le web et à la radio.

En 2008, il fut nommé vice-président de la programmation pour MusiMax Television à Montréal.
Il a écrit des articles de fond sur l’industrie du divertissement pour le Toronto Star et de la satire politique pour le Globe and Mail. Zimbel a siégé au conseil d’administration de l’Académie canadienne des arts et des sciences depuis 6 ans et a été président du conseil d’administration de la Canadian Songwriters Hall of Fame.

Matt Zimbel vit actuellement à Montréal.

BIO | VERSION LONGUE | FRANÇAIS

Directeur artistique, vice-président de la programmation télévisuelle, directeur de la création, animateur de télévision et de radio, percussionniste, producteur de musique, écrivain, directeur de festival, satiriste politique, producteur de publicité et de programmation culturelle, le parcours professionnel que Matt Zimbel a suivi s’est avéré long et sinueux, rempli d’accomplissements distingués. De plus, l’ensemble de son œuvre a été interprété, publié, licencié et célébré partout dans le monde. Il a été reconnu par ses pairs avec des prix Juno, des prix Gémeaux, des prix Actra et de nombreuses autres accolades par l’industrie.

Au fil de ses créations, il a su amasser des millions de dollars en tant que producteur exécutif et en tant qu’artiste. Il est connu pour avoir construit des propriétés de divertissement innovatrices et hautement accessibles sur de multiples plateformes ; diffusion en direct, vidéo, web et audio. En tant que chef de création et producteur exécutif pour des projets nationaux et internationaux, Zimbel a géré des budgets allant de zéro à 5,5 millions de dollars. Son esprit de collaboration, d’innovation créative, ainsi que son souci du détail et son respect pour tous ceux qui travaillent avec lui ont fait de lui un chef de file recherché par des clients et des équipes vouées à la création, quel que soit leur budget.

Né à New York, il s’installe avec sa famille dans une ferme de 100 acres sur la rive sud de l’Île-du-Prince-Édouard en 1971 car ses parents avaient décidé de retourner à la terre. Sa mère disait alors: «Embarquez dans l’auto, les enfants. D’une île à l’autre, c’est la même chose”.

Après avoir quitté l’école, Zimbel a travaillé sur une ferme et a étudié la percussion. Il a été embauché en tant que machiniste IATSE au Confederation Centre for the Arts à Charlottetown, où il a développé une appréciation infatigable pour la magie qu’est l’art de la scène et où il a mémorisé, à l’encontre de sa volonté, tous les mots de la comédie musicale à succès “Anne of Green Gables “.

La carrière de Zimbel en tant que percussionniste a commencé quand le chanteur – compositeur Robert Paquette – l’a embauché pour effectuer une grande tournée nord-américaine. Matt a depuis enregistré plus de 60 albums et s’est produit en concert avec Leonard Cohen, Daniel Lanois, Cano, Buffy Saint Marie, Kevin Parent, Gene McClellan et plusieurs autres.

En 1979, accompagné du bassiste Henry Heillig, il a formé Manteca, un orchestre de style « jazz-monde » qui a enregistré 10 albums (ils sont actuellement en studio pour leur 11e), qui allait faire le tour du monde, du Hollywood Bowl à Los Angeles jusqu’au North Sea Jazz Festival en Hollande. Manteca a partagé ces scènes avec des artistes tels que Miles Davis, Van Morrison, Weather Report, Ella, et a été honoré d’un prix Juno en plus d’avoir atteint les palmarès de la radio canadienne. Mark Miller, critique de renomé pour Le Globe and Mail, a dit ceci du groupe ; « Manteca est un endroit convivial, sensuellement attrayant – une utopie musicale … il est évocateur, même éthérée et pourtant il peut aussi avoir une grande présence physique, il est sauvagement vif et pourtant remarquablement maîtrisée. Tout est dans l’équilibre, utopique en effet. »

Aux États-Unis, Manteca est considéré comme un des premiers groupes ayant su marier les styles « monde » et «jazz » en musique. Ils ont sorti trois disques là-bas que Jazz Times Magazine a appelé «audacieux, imaginatif et bouillonnant de joie de vivre. »

Son habileté à créer un rapport chaleureux avec le public ainsi que son talent comme raconteur ont fait en sorte que Radio-Canada et autres producteurs de télévision ont invité Matt à animer des programmes de musique et de culture populaire, y compris la co-production des Royaume-Uni / Etats-Unis / Canada «Wired» à la télévision de CBC et animateur récurrent à la série radiophonique de la CBC « Prime Time ». Il a interviewé Leonard Cohen, Shirley Temple Black, kd Lang, Steve Allan, Etta James et auteurs Ann Rice et James Michner. Matt a aussi co-créé et été animateur de nombreuses émissions « prime time » pour radio et télévision nationales (Café au Lait & Rad Radio) et a reçu le prix ACTRA Toronto pour meilleur animateur d’émission de radio en 1986 pour son émission « Breakfast of Champions. » Zimbel a également produit des diffusions nationales de concerts CBC Radio pour Miles Davis, Tito Puente et d’autres artistes dans les milieux jazz et monde. À la télévision, Zimbel a été animateur pour plusieurs émissions artistiques sur Bravo et pour un programme de cuisson sur WTN.

Un junkie de la politique depuis longtemps, Zimbel fût recruté par Moses Znaimer et Denise Donlon en 1993 pour créer et produire « Political Uncoverage » sur MusiquePlus avec Avi Lewis, au moment de l’élection fédérale canadienne. Au-delà de leurs plus hautes attentes, le spécial en direct de 2 heures et demie tenu la nuit des élections remporta le prix Gémeaux dans la catégorie « couverture d’un événement spécial », à la tête de la couverture des élections par CTV, de la couverture de l’élection historique Sud-Africaine par Newsworld et de la couverture des Jeux Olympiques par Radio-Canada. Ce fut le premier Prix Gémeaux pour MusiquePlus et l’émission fut étudiée à l’École de journalisme de Columbia à New York en tant qu’exemple innovateur de satire politique qui rassembla politiciens et jeunes téléspectateurs pour discuter des enjeux.

En 1995, Zimbel a été embauché par la compagnie de production de musique commerciale Jungle, à Toronto, où il a produit la musique, le design sonore et les voix pour certaines des plus grandes marques de commerce au monde tels que Tim Hortons, Ford et Fed Ex. Pendant ce temps, Zimbel et Doug Wilde ont servi comme co-directeurs musicaux sur de nombreuses émissions spéciales de télévision nationales, y compris la fête du Canada, les Prix Gémeaux et « Friday Night » avec Ralph Benmurgui. Avec Max Wineberg et The Lounge Lizards, ils étaient l’un des trois finalistes pour le poste de chef d’orchestre pour l’émission sur le réseau CBS « Late Night with Conan Obrien. »

En 1998, six mois après le lancement québécois de la chaîne de musique pour adultes Musimax, Moses Znaimer nomme Zimbel directeur de programmation où il a créé de nombreuses innovations, notamment la co-production du spécial musical en direct « Jazz Box » en collaboration avec le Festival International de Jazz qui a été vendu partout dans le monde. Par le biais de nouveaux systèmes de production pour programmes acquis et originaux, Zimbel a effectivement relancé la station de programmation. Il était également responsable pour la définition d’une marque unique pour ses opérations de promotion et pour la conceptualisation de ses diffusions. Pendant son séjour à Musimax, de nombreuses productions originales ont été créées et produites, dont la série télévisée la mieux cotée dans l’histoire de Musimax «Génération», qui demeure sur les ondes à ce jour. Il a également créé des émissions de télévision avec Blondie, Céline Dion, Bruce Hornsby, Zachary Richard, Isabelle Boulay, Ginette Reno et autres. Sous la direction de Zimbel, la toute nouvelle station augmenta son chiffre d’affaires, son indice d’écoute et sa renommée critique.

En 1999, avec Campbell Webster, il fonda la compagnie de production de télévision et de diffusion d’évènements en direct qu’il nomma Copie Zéro Television and Media, à Montréal. Copie Zéro a créé et produit des diffusions spéciales en heure de pointe pour Radio-Canada (la fête du Canada 2004 et Crossing the Main), pour CTV (Amanda Marshall «Tout le monde a une histoire»), ainsi qu’une série hebdomadaire pour WTN et Radio-Canada. Copie Zero était la seule compagnie de production engagée par ZED, l’émission web / télé de Société Radio-Canada, afin de créer et de produire des émissions originales destinées à la fois au web et à la télévision. Leur série animée « And Yet I Blame Hollywood » ainsi que leur série d’action « Scars » ont été tous deux perçues comme des exemples novateurs de la façon dont la programmation originale peut avoir du succès simultanément à la télévision et sur des plateformes web.

L’émission d’heure de pointe «My Messy Bedroom », une émission de 26 épisodes produite par Copie Zero et mettant en vedette la journaliste Josey Vogels, a été un succès auprès des téléspectateurs et des critiques. Le Globe and Mail disait de la série qu’elle était «drôle, attachante et femmes-centrique» et le Toronto Étoile disait que «My Messy Bedroom » était comme « Sex in the City, mais avec de vrais filles vivantes qui ont une vie sexuelle réelle. » La série fut vendue aux États-Unis, à la Finlande et à l’Israël en plus d’avoir été finaliste 3 fois aux Gémeaux.

En 2004 Zimbel forma un partenariat avec Donald Tarlton (aka Donald K. Donald) et Steve Herman, pour gagner le « Heritage Canada bid » pour la création et la production de Programmation Culturelle à l’Exposition Internationale de 2005 à Nagoya, au Japon. Pendant six mois, ils ont dirigé, sélectionné, organisé et produit du contenu original pour les représentations culturelles du Canada, ce qui rendit la présence du Canada à l’Exposition Internationale une des plus mémorables. La compagnie a également créé et produit la célébration 2005 de la Journée du Canada sur la Colline du Parlement et de la célébration « Acadia First Dialogs » qui eu lieu dans un champ à la limite de St. Andrews, au Nouveau-Brunswick et a maneuvré une collaboration très complexe et politiquement délicate entre les gouvernements des États-Unis, de la France, du Canada, ainsi qu’avec les Premières nations, les Acadiens et les communautés anglophones. Le développement d’un consensus entre ces participants (certains menaçaient de boycotter l’événement) était nécessaire à la création de ce spectacle.

Grâce à une consultation posée avec tous les participants, Zimbel et son équipe ont été en mesure de produire une célébration internationale qui a été acclamée à l’unanimité.

Les écrits de Zimbel sur les arts et la politique ont paru dans le Globe and Mail, le Toronto Star et de nombreux autres magazines et périodiques. Il a été membre du conseil d’administration de l’Académie canadienne des arts et des sciences pendant 5 ans et a également été membre du jury à « BravoFact » et le « Factor ». Il a travaillé comme expert-conseiller sur la politique de la musique pour le Conseil des Arts de l’Ontario, Le Conseil des Arts de Canada et le ministère des Affaires étrangères.

Matt a produit des albums pour Manteca, Lorraine Segato, American Dumpster, Ellen McIlwaine, Lennie Gallant, Brian Dickinson, Nancy White, Le Weedmonkeys et Doug Wilde.

En 2007, Zimbel fut invité à retourner chez Musimax, cette fois à titre de vice-président de la programmation. À la tête d’une équipe de 15 personnes responsables de la création de nouvelle programmation, de l’amélioration de la qualité de la marque et des productions internes et indépendantes, le réseau atteignit son meilleur indice d’écoute de ses dix années d’existence.

Lors de son emploi chez Musimax, Zimbel dirigea aussi les cérémonies d’ouverture de Winterlude à Ottawa. Il livra une séquence de 80 signaux de pyrotechnie et 450 signaux d’illumination en 12 minutes durant une collaboration des plus innovatrices entre les groupes Swing, The Campbell Brothers, Noreen Young’s Puppets et une compagnie de danse hip-hop sur la glace du Canal Rideau. Lors de la plus grande tempête de neige qu’Ottawa avait connue en 40 ans.
En 2009, après le décès inattendu de Michel Gendron, fondateur de Vega Musique, Matt fut embauché comme conseiller chez Vega et des compagnies associées, Productions Avalanches et le festival de musique M pour Montréal où il collabora avec le président Sébastien Nasra à la restructuration de ces trois groupes d’affaires afin d’établir une stabilité pour la nouvelle administration et réduire les coûts d’exploitation. En créant un réseau fiscal harmonieux, des activités de relations publiques rationalisées et une structure « Travail sur projets de groupes », afin de mieux servir les artistes et les clients, et des « produire plus pour moins », la productivité fut augmentée ce qui mena à une croissance de 25% dans le revenu des ventes et subventions dans l’espace d’un an. Lors de son travail chez Vega, il créa et produisit des campagnes de publicité radio, télévision, web, presse et « outdoor » pour Sylvain Cossette Vol. 2 (certifié platine), pour Beast (certifié or) et pour Elisapie Isaac (ventes de 25 000 unités sur son premier album).

En 2011, suite à une compétition rigoureuse, Matt fut élu au poste de directeur artistique de la Fête du Canada sur la Colline du Parlement. Cet évènement fut l’occasion de la première visite royale du Duc et de la Duchesse de York (le Prince William et la Princesse Kate Middleton). Il écrivit et dirrigea deux spectacles diffusés en direct comportant artistes et équipe de plus de 450 personnes et un budget de 4.3 millions de dollars. Il était responsable de la direction de tous les aspects de la mise en marche d’un spectacle y compris le design du décor, la création du contenu original vidéo, musical, oral, et de la production. Parmi les clients, on comptait les gouvernements du Canada et du Royaume-Uni, la radio et la télévision nationale et internationale et des diffuseurs web. L’évènement rassembla le plus grand public de l’histoire de la Colline du Parlement qui comportait plus de 300 000 personnes présentes, 2.8 millions de spectateurs à la télévision et plusieurs milliers de plus sur le web et à la radio.

Zimbel a récemment écrit et réalisé des clips vidéo pour Lucky Uke qui sont vite passés au numéro 1 à Musimax. Il est présentement engagé dans la production de deux nouveaux albums, le 11ème de Manteca « Lundi soir au Disco Mensa », et le très attendu album de la compositrice-interprète Lyne Tremblay. Il est aussi impliqué à titre d’écrivain/co-réalisateur avec Jean-François Gratton dans le développement d’un documentaire sur son père, le photographe George Zimbel, intitulé «Zimbelism … A Social Eye». Il œuvre également sur un documentaire humoristique pour Canal D qui a pour titre «Un Englishman au Québec» sur la façon dont il a appris le français. Zimbel est aussi le directeur artistique du festival littéraire Metropolis Blue « Parfum et littérature », un évènement destiné à la collecte de fonds.

Matt Zimbel vit à Montréal, Québec, Canada, et bien qu’il ne soit pas un acteur, il en a joué un à la télévision.